Partagez | 
 

 one thing (zayn m.)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

◗ INSCRIT LE : 05/07/2012
◗ POSTS : 2292
◗ MULTINICKS : the legend miss britney spears
◗ PSEUDO, PRENOM : curious, julien.
◗ JOB : actrice

MessageSujet: one thing (zayn m.)   Lun 16 Juil - 18:35

Cause you've got that one thing

Les bons amis sont ceux qui nous disent la vérité sur nous-mêmes. Même quand il s'agit d'une vérité que nous avons du mal à admettre. Comme quand ils nous disent que nous avons encore beaucoup à apprendre, que parfois nous devrions demander de l'aide, que nous risquons de laisser passer une occasion en or ... Oui, la vérité peut souvent nous faire prendre un autre chemin. Mais nous ne savons jamais, où ce chemin peut nous mener. Ni qui peut nous observer. Zayn Malik était un ami très cher auquel je tenais beaucoup. Malgré cela, je sentais que notre amitié commençait à flancher. Ce fut Liam Payne qui m'interloqua. En effet ces remarques au sujet de Zayn étaient étranges, mais lorsque j'y repensais, elles étaient parfaitement logiques. Plusieurs fois, il m'avait demandé comment je le trouvais physiquement, s'il pouvait me plaire, si je pouvais être plus qu'une amie pour lui. Bien sur, ce ne fut pas d'une grande finesse et c'est grâce à la maladresse de Liam que j'ai compris. Zayn était tombé amoureux de moi et désormais notre amitié ne serait plus jamais pareile. Par chance, Zayn ignorait que j'avais compris le pourquoi du comment ce qui me donnait une petite longueur d'avance. Il n'avait jamais rien tenté, étant toujours adorable et attentionné, mais jamais il n'avait essayé de m'embrasser ou de me draguer. De mon coté, je commençais à entrevoir l'éventuelle possibilité que nous pourrions former un beau couple. Oui, pourquoi pas ? Zayn est séduisant, gentil, drôle et nous nous entendons à merveille. Afin de comprendre mes sentiments à son égard, j'ai souhaité l'avoir pour moi, une journée entière. Cette fois-ci, il n'y aurait que lui, que nous. Le programme de notre journée était fun, nous irions au Universal Studio Park. Un grand parc d'attraction. Ici, les rires d'enfants retentissaient du matin au soir tandis que les adolescents courraient de part et d'autre en quête de sensation forte. Nous devions nous retrouver à l'entrée du parc, à dix heures trente. Je suis arrivée la première, mon chauffeur m'a déposée discrètement près d'une entrée réservée aux célébrités. Je portais une petite tenue légère accompagné d'un sac à main. Une fois sortie de la voiture, j'ai attendue patiemment mon ami, futur petit ami ? L'atmosphère qui se dégageait de cet endroit était festive et attirante. Comme si un aimant attirait quiconque s'aventurait près d'Universal Studio. Puis quelques minutes plus tard, j'ai vu Zayn débarquait. Il s'est approché de moi, nous nous sommes fait la bise et j'ai annoncé :

« Et coucou, toi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

◗ INSCRIT LE : 12/07/2012
◗ POSTS : 1140
◗ PSEUDO, PRENOM : julien 2
◗ JOB : chanteur

MessageSujet: and when she says goodbye, I just die again (pv Nina Dobrev)   Sam 4 Aoû - 4:01



Nina & Zayn
Lie down with me and hold me in your arms



L'amitié, il parait que c'est beau. L'amitié en ce moment, je m'en fous. Je veux plus de ça, je veux tellement quelque chose de plus fort que ça. Les amis, j'en ai des tas maintenant que je suis célèbre. Les amis, je les collectionne et ça n'arrive pas à combler le vide qui se creuse de plus en plus au sein de mon cœur. Y'a cette fille qui n'arrête pas de me plonger dans un sale état. Cette fille, je sais même pas comment elle a fait pour me transformer comme cela. Elle a ce sourire qui vous oblige à rougir et à la trouver ravissante, ce sourire adorable qui me fait perdre la tête. Et la tête, croyez-moi, je suis en train de la perdre. Et puis ses yeux, bordel ses yeux, ils me tuent. Étincelants, infinis, que je plonge les miens dedans j'ai l'impression de me noyer tant ils sont magnifiques. Cette fille, c'est juste la perfection incarnée. J'ai jamais autant regardé une fille comme je le fais avec elle, je sais pas quel sort elle m'a jeté mais je suis totalement sous son charme. J'arrête pas de lui demander si je lui plais et si elle sortirai avec moi si on était pas amis mais je n'arrive pas à savoir si elle est intéressée par moi. Je suppose que non, sinon elle me l'aurait dit je pense. C'est affreux d'aimer quelqu'un à ce point-là quand on sait que y'aura sans doute jamais rien avec. Nina Dobrev, rend moi le cœur que tu m'as volé, je ne peux plus battre sans lui. J'ai tellement envie de tout lui dire, de la regarder droit dans les yeux pour lui dire que je l'aime. Parce que oui, je n'ai pas honte de le dire, j'aime cette fille qui fait tourner la tête de tous les garçons. Et c'est moi, Zayn Malik, un petit anglais qui n'est absolument pas connu comparé à elle qui va la voir dans un parc d'attraction. Pas Paul ou Ian, mais moi, un type sans histoire qui aime une fille trop bien pour lui. Je sais même plus comment je suis tombé amoureux d'elle. Je crois que ça été progressif, lentement mais assurément, j'ai été charmé par la petite brune, par ses manies, ses sourires et avouons-le, son physique plus qu'attirant. Nina est la plus jolie femme que j'ai jamais vu, elle est hypnotisante et tellement charismatique qu'on ne peux que le regarder. D'ailleurs, j'essaie de me contrôler mais ma jalousie envers les types qui la regardent est extrême, je déteste ça. Je sais qu'elle n'est pas à moi et que je n'ai pas le droit de penser qu'elle m'appartient mais c'est plus fort que moi.

Je marche tranquillement en direction du parc d'attraction, les mains dans les poches de mon jean, perdu dans mes pensées. Je lève alors la tête et puis comme un con, j'ai le souffle coupé, comme toujours quand je vois Nina. Elle porte un short plutôt court et sa silhouette est si parfaite qu'elle me donne envie de courir et de me jeter dans ses bras. Bien entendu, je me contrôle, comme toujours lorsque je suis près d'elle. Il m'en faut énormément de retenue, pour ne pas sauter sur elle. Je m'approche d'elle, un petit sourire collé sur les lèvres. Mon Dieu que j'ai l'air d'être con à sourire comme cela. Coucou ma Nina. Tu es resplendissante. Ce sourire, ce putain de sourire. J'en peux plus, je vais crever je crois. Elle est trop belle, je ne pense à rien d'autre qu'elle. Mon cœur bat la chamade, comme d'habitude. J'espère seulement qu'elle ne remarque pas mon trouble, j'ai pas envie de lui dire mes sentiments pour elle, je peux pas, c'est trop difficile. Je lui attrape alors la main, lui adressant un clin d’œil qu'elle n'a sans doute pas vu avec la grosse paire de lunette qui me cache le regard. Alors, on commence par quoi ? J'espère que t'es pas du genre à vomir, j'adore les trucs qui bougent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

◗ INSCRIT LE : 05/07/2012
◗ POSTS : 2292
◗ MULTINICKS : the legend miss britney spears
◗ PSEUDO, PRENOM : curious, julien.
◗ JOB : actrice

MessageSujet: Re: one thing (zayn m.)   Sam 4 Aoû - 12:26

Il venait d'arriver, il se trouvait face à moi. Tout de suite, je pouvais percevoir son large sourire qui redonnerait espoir à n'importe qui. Je le regarde un instant, d'une nouvelle façon. Oui je pose mes yeux sur son doux visage. Je ne sais pas pourquoi ni comment, mais j'ai le sentiment que cette journée va être riche en émotion. Non seulement sur le plan des attractions, mais également au niveau relationnel. Il m'annonce avec sympathie « Coucou ma Nina. Tu es resplendissante » Je ne peux pas m'empêcher de sourire, timidement. C'est dingue, mais lorsqu'il me complimente, je n'arrive plus à répondre de moi. Je suis terriblement mal à l'aise, mais également charmé, séduite. Malgré cela, je suis une actrice et j'excelle dans l'art de dissimuler mes émotions. Voilà pourquoi je rétorque avec assurance :

— Coucou mon Zayn. T'es pas mal non plus, tu sais.

Je joue la carte de l'humour et j'insiste sur le « mon ». C'est la première fois que j'emploie la possessivité avec lui et je trouve cela particulièrement drôle. Nous commençons peu à peu à pénétrer dans l'immense parc d'attraction et Zayn déclare « Alors, on commence par quoi ? J'espère que t'es pas du genre à vomir, j'adore les trucs qui bougent ». Je rigole un petit peu. Maintenant que je suis mise au parfum grâce à Liam, je peux nettement voir que je ne laisse pas Zayn indifférente et cette perspective m'effraie et me plait à la fois. Je lui réponds avec complicité :

— J'adore les trucs qui bougent. J'aime les sensations fortes, par contre je risque de me coller beaucoup à toi, je suis trouillarde. La maison de l'horreur est sur la gauche ? T'es partant ?

Oui, je commence à me prendre au jeu, je fleurt avec le danger, avec l'amitié. Nous avançons lentement, mais surement vers la première attraction. Cette maison hantée est représentée comme la plus terrifiante de États-Unis, ce n'est pas le genre de maison où on est assis confortablement dans un siège et on avance avec un décors interactif. Non ici, il n'y a pas de char ou de wagon. Nous sommes libre et nous pouvons déambuler dans la maison hanté. Certains courent, bien trop effrayé par les différents personnages de films (Freddy, Jason) dans le but de s'enfuir de ce cauchemar. D'autres prennent leur temps, frimant de sensations fortes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

◗ INSCRIT LE : 12/07/2012
◗ POSTS : 1140
◗ PSEUDO, PRENOM : julien 2
◗ JOB : chanteur

MessageSujet: Re: one thing (zayn m.)   Sam 4 Aoû - 23:04



Nina & Zayn
Lie down with me and hold me in your arms



Elle me fixe et je meurs à nouveau. J'arrête pas de perdre la face quand elle est là. Quand je vois ses yeux j'ai l'impression de revivre et puis je meurs, encore en encore, inlassablement. Quand elle n'est pas là, j'arrive encore à me l'imaginer dans mon esprit, comme si elle ne pouvait pas me laisser quelques secondes de répit. C'est affreux cette sensation de perte de contrôle, cette ivresse qui s'empare de moi n'importe quand. J'ai l'impression d'être tout le temps bourré quand elle est là comme si j'avais passé la nuit à picoler. Je ne sais pas si ça va s'arrêter un jour et curieusement, j'ai pas envie que ça s'arrête. J'aime penser à elle quand je me réveille, j'aime penser à elle quand je croise une fille qui lui ressemble et j'aime penser à elle chaque seconde que Dieu fait. Elle illumine mes journées et je crois que j'ai besoin de ça. J'ai besoin de sa présence et de son rire. Quand elle prononce mon prénom, mon coeur bat encore plus. Et ce compliment, bordel, ce compliment. Il me touche plus que ce qu'elle ne pourra jamais penser. Comment pourrait-elle savoir que son ami est totalement amoureux d'elle ? Pas mal ? Je suis carrément bogosse, ouais. J'éclate de rire, plongeant à nouveau mes yeux dans les siens. Je crois que c'est la seule chose que je suis capable de faire en sa présence d'ailleurs. La regarder et sourire bêtement. Je me sens tellement con, mon comportement ressemble à celui d'un adolescent et je sais pas comment faire pour tout lui dire. Mais bon, autant que je garde ça pour moi, tant que je sais rien de ses sentiments envers moi, rien ne sert de précipiter les choses. Tu peux me coller tant que tu veux, je sais que les filles flippent d'un rien, souvent. Et puis je suis plutôt doué en garde du corps. J'éclate encore de rire, comme à mon habitude quand je suis avec elle. La maison de l'horreur ? Je vais surement prendre cher, je déteste ce genre d'attractions mais je peux plus reculer maintenant. Nous avançons doucement vers la maison, toujours main dans la main et là, la porte s'ouvre toute seule. Mon dieu, ça commence fort. Après vous mademoiselle Dobrev. Je m'incline légèrement devant elle, comme si j'étais un prince qui laissait sa princesse passer devant lui. Enfin, je vais pas lui dire, mais c'est surtout pour qu'elle se prenne le premier monstre, j'ai pas envie de sursauter devant elle... rapidement, un cri résonne dans la maison, suivi de plusieurs autres. Alors que je pose mes yeux par dessus l'épaule de Nina, je vois un espèce de zombie qui saute sur nous, toutes dents dehors. Je sais que c'est qu'un type déguisé mais par réflexe, j'attrape mon amie dans mes bras, tournant le dos au zombie, comme pour la protéger de mon corps. Je plonge mon regard dans le sien, comme dans un vieux film des années quarante. Toujours là quand tu as besoin de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

◗ INSCRIT LE : 05/07/2012
◗ POSTS : 2292
◗ MULTINICKS : the legend miss britney spears
◗ PSEUDO, PRENOM : curious, julien.
◗ JOB : actrice

MessageSujet: Re: one thing (zayn m.)   Dim 5 Aoû - 0:59

Cause you've got that one thing

« Pas mal ? Je suis carrément bogosse, ouais. » Annonça Zayn. Il me fait rire, c'est indéniable. Il arrive toujours à me faire sourire et dans n'importe quelle situation. Je ne peux pas m'empêcher d'avoir de l'affection pour lui, beaucoup de tendresse également. Il est tout près depuis plusieurs mois, il m'écoute, on discute, on passe du temps ensemble. Et inconsciemment, sans que je ne m'en rende compte, il est devenu indispensable. Il est rentré dans mon coeur, il fait partie de mon existence. De nature charmeuse, je lance un petit regard enjôleur avant d'annoncer « beau gosse ? Peut-être, peut-être pas. Qui sait ... » Jamais il n'y a eu jeu de séduction entre nous, mais les choses commencement peu à peu à évoluer, lentement. Je ne veux pas lui sauter dessus et lui demander, oh Zayn, tu es amoureux de moi ou ? Non non. J'ai envie d'entrevoir toutes les possibilités, d'étudier certaines perspectives d'avenir et de ne pas faire n'importe quoi. Il déclare à nouveau « Tu peux me coller tant que tu veux, je sais que les filles flippent d'un rien, souvent. Et puis je suis plutôt doué en garde du corps » Je rigole à nouveau tout en plongeant mon regard dans le sien, pour la première fois, je remarque que Zayn a des yeux pénétrants, envoutant. Puis, je rétorque « mais je ne suis pas comme toutes les filles, Zayn. Je te rappelle que je joue un vampire psychopathe qui découpe les doigts de ses victimes. » Oui je peux également jouer la carte de l'humour. Non pas que je sois très trouillarde, mais je dois reconnaitre que je sursaute beaucoup durant les films d'horreur, alors dans les maisons hantées, c'est pire. Nous avançons vers notre première attraction, la façade de la maison est délabrée et des traces ensanglanté recouvre les murs de celle-ci. On peut également apercevoir divers objets cultes des films d'épouvante. La porte s'ouvre seule et je commence à frissonner d'excitation. En entrant, je peux entendre plusieurs cris, et j'attrape le bras de Zayn sur-le-champ. Il fait sombre et la pénombre sinistre et obscure semble avoir recouvert le hall de l'attraction. Soudain, un zombie sorti de nulle part déboule sur moi, le visage déformé, il est hideux. C'est tellement réaliste que je pousse un cri de terreur. Aussi stupide que cela puisse paraître, j'ai vraiment peur. Puis, je sens les bras de Zayn se refermer sur moi. Nous sommes à quelque centimètre l'un de l'autre et je ressens sa respiration plus que jamais intense. La mienne aussi ne cesse de se faire entendre, encore effrayé par le zombi qui s'en est allé. Il me regarde tendrement et je n'arrive plus à décoller mes pupilles des siennes. « Toujours là quand tu as besoin de moi. » Répond-t-il. Je reste collée à lui, ne souhaitant pas me séparer de son corps. Ma respiration se stabilise et je lui murmure « je ne risquais pas grand-chose, mais je reconnais, j'ai eu peur. Un peu » Trop fière pour avouer mes peurs, je préfère mentir. En tant qu'actrice, chacune de mes paroles semblent sincères, c'est l'avantage principal de ce métier.

Nous continuons d'avancer, pénétrant davantage dans la maison de l'horreur. Déambulant dans un couloir, le célèbre tueur des films Scream sort en trombe d'une pièce. Il se précipite vers nous et dans la panique, il me bouscule contre Zayn. Je tombe tout près de ses lèvres. Par chance, elles ne se rencontrent pas, mais c'est juste. Une à deux secondes passent ou nous restons bouche contre bouche sans bouger avant de se séparer. Je fais mine de rien, après tout c'est un accident.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

◗ INSCRIT LE : 12/07/2012
◗ POSTS : 1140
◗ PSEUDO, PRENOM : julien 2
◗ JOB : chanteur

MessageSujet: Re: one thing (zayn m.)   Lun 6 Aoû - 20:27



Nina & Zayn
Lie down with me and hold me in your arms



Je sais pas ce qui doit me faire le plus peur dans cette maison hantée, les monstres, les tueurs, une Nina complètement sanguinaire ou ce que je ressens pour elle. De loin, on peut croire que c'est les monstres qu'il faut craindre le plus, dans mon cas, je sais pas. J'adore Vampire Diaries, je suis un fan absolu de cette série et bien évidemment, la présence de Nina n'y est pas pour rien. Elle dégage tellement de trucs quand je la regarde à la télévision, elle est si belle, si charismatique, c'est genre LA star du show. Quand elle joue Katerine, je sais pas vraiment quoi penser. Curieusement, elle devient encore plus jolie quand ses yeux affichent une lueur inquiétante et lorsque ses lèvres s'étirent d'une moue doucereuse. Ce n'est qu'un rôle, je crois pas une seule seconde que tu sois capable de faire cela dans la vraie vie et heureusement pour moi, nous sommes dans la vraie vie. J'éclate de rire, son curieux dans une maison qui est censé me faire flipper. Je sais que je vais pas tarder à prendre peur parce que mine de rien, l'ambiance est parfaitement glauque et les effets spéciaux sont vraiment cools. Tout à été étudié pour faire peur aux gens et je pense pas en sortir sans sursauter une seule fois. Quand Nina me frôle, mon coeur explose. Quand je l'ai dans mes bras, là, je déraille. Nous sommes ensemble depuis quelques minutes et déjà, j'ai eu l'impression de mourir plusieurs fois. C'est comme si j'étais ce débile de la mythologie grecque, le type qui pousse son rocher sur une montagne et qui parvient toujours par retomber en bas. Tu risquais de te faire mordre et de te transformer en zombie mais à part ça, non, tu ne risquais rien... On continue d'avancer, toujours plus dans cette maison de l'enfer. Mes yeux se posent partout, à la recherche d'un nouveau piège à évincer et d'un nouveau monstre à tabasser pour protéger mon amie. Juste au moment on Nina et moi décidons d'entrer dans un couloir, un tueur encapuchonné et portant le masque du tueur de Scream ouvre une porte avant de se jeter sur nouveau, son couteau luisant dans les ténèbres de la maison. Il pousse alors mon amie et elle ne trouve pas mieux que de se rattraper à moi, ses lèvres à seulement quelques milimètres des miennes. Je sens son souffle contre moi, je sens sa peur et son angoisse et surtout, je sens son parfum. Mon Dieu, délivre-moi de cet enfer dans lequel tu me plonge. C'est une torture de la sentir si près de moi et pourtant si loin. J'avance alors mon visage du sien mais elle recule, se séparant de moi avant que je puisse l'embrasser comme je le désire tant depuis quelques mois. Et merde, ce sera pas pour aujourd'hui. Je décide de faire comme si de rien n'était, éclatant de rire pour masquer mon trouble. Elle ne doit pas savoir, elle ne doit pas. Sans doute le tueur le plus flippant de tous ces films d'horreur. Décidé à mettre de côté cet incident j'avance tranquillement dans le couloir, éclairé de délicates bougies sur lesquelles vacillent des petites flammes. Alors que nous marchons en direction de la prochaine pièce, les lumières s’éteignent et des hurlements commencent à se faire entendre. Ces hurlements parlent d'âmes damnées, d'esprits revenant sur terre pour se venger. Des rires fusent, quelques éclairs de couleur verte se déchaînent parfois et moi, je cherche Nina des yeux, sans savoir où elle se trouve. Je tâtonne dans le vide, avant de rencontrer son bras. Ma main se pose sur celui-ci à la recherche de la sienne, que je serre avec maladresse. Je déteste le noir, j'aime pas ça, il faut qu'on sorte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

◗ INSCRIT LE : 05/07/2012
◗ POSTS : 2292
◗ MULTINICKS : the legend miss britney spears
◗ PSEUDO, PRENOM : curious, julien.
◗ JOB : actrice

MessageSujet: Re: one thing (zayn m.)   Lun 6 Aoû - 22:17

Cause you've got that one thing

Nous continuons à déambuler dans les pièces de la maison hantée. Etant friande de films d'horreur, je suis très excité à l'idée de découvrir de nouvelles animations. Malgré l'angoisse palpable, je reste proche de Zayn, de temps à autre, il me tient la main puis le bras. Le décors est incroyablement bien ficelé et c'est d'autant plus réaliste avec les Scream, Jason et autres personnages emblématiques. Nous changeons de pièce pour nous retrouver dans une chambre vieille et sinistre. Sur le lit, on peut distinguer la jeune fille de l'Exorciste qui pousse des hurlements, je frisonne un instant avant d'attraper le bras de Zayn, je me colle un peu plus près encore. Je n'arrive plus à savoir ce que je veux, ce dont j'ai envie. Faut-il vraiment que je lui en parle au risque de perdre son amitié ? Une petite voix dans ma tête ne cesse de me murmurer que je devrais agir de façon impulsive, suivre mes pulsions tout en ignorant les conséquences. Lui sauter dessus, l'embrasser dans le simple but de voir si je ressens quelque chose ? Pitié, je passerai pour une folle dingue. Je préfère continuer à lancer quelques signaux, on verra bien ou cela me mène. En y réfléchissant une seconde, l'embrasser dans une maison hantée serait l'endroit le plus discret au monde. Aucun photographe, aucune rumeur et donc aucun scandale. De nature joueuse, il se pourrait bien que je fasse accélérer les choses, après tout, j'ai invité Zayn ici pour comprendre ses sentiments et les miens par la même occasion. Autant que cette journée m'apporte des réponses. J'enfile un regard malicieux qui rappelle bien sur Katherine Pierce et je pose délicatement ma main sur celle de Zayn que je referme amoureusement. J'espère voir une réaction mais la pénombre des lieux ne le permet pas. Je frotte mes doigts contre les siens pour lui montrer que mon comportement n'est pas simplement du aux images horrifiantes de l'attraction. Lentement mais prudemment on s'approche de la fin de la maison de l'horreur et c'est le moment de tenter quelque chose. Ici, l'endroit est parfait : personne pour nous déranger, pas de flash douloureux des paparazzis et aucun fan au visage ébahis à l'horizon. Avec l'excitation de l'attraction j'ai de plus en plus envie de jouer et de m'amuser. De toute façon, Zayn me connait, il sait que j'aime déconner, rire et faire la fête ... Nous nous hâtons dans la dernière pièce de la maison, il s'agit d'un autre salon. Plusieurs monstres sortent et se ruent sur nous, je pousse quelques petits cris de terreur dans l'espoir que Zayn me prenne à nouveau dans ses bras. « Ah mon dieu, c'est Jason Von quelque chose de Vendredi 13. J'ai le droit de paniquer la ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

◗ INSCRIT LE : 12/07/2012
◗ POSTS : 1140
◗ PSEUDO, PRENOM : julien 2
◗ JOB : chanteur

MessageSujet: Re: one thing (zayn m.)   Jeu 9 Aoû - 6:21



Nina & Zayn
Lie down with me and hold me in your arms



Nous marchons dans ce dédale de couloirs et de pièces et je me sens de plus en plus mal. Pas parce que j'ai peur, non, c'est au dessus de ça, mais parce que je suis amoureux. Plus les secondes passent et plus je l'aime, ce petit bout de femme qui tente d'affronter ses peurs dans la maison hantée. Plus le temps passe et plus j'ai envie de la sentir plus près de moi. Elle me fait tellement d'effet que je dois me contrôler pour ne pas la plaquer contre un mur et l'embrasser. Quand nous arrivons dans la pièce représentant l'Exorciste, moi je ne vois pas la petite fille qui s'agite et qui hurle des trucs monstrueux, moi je vois le lit et tout ce que je pourrais faire dessus avec Nina. Elle frisonne alors et me prend le bras, se rapprochant de moi. C'est une torture, une torture délicieuse mais totalement douloureuse. J'ai l'impression de n'être que ça, un bras sur lequel on peut s'appuyer pour éviter d'avoir la frousse. Je ne comprends pas, elle doit bien comprendre que je l'aime plus qu'une simple amitié, non ? Alors pourquoi elle me torture comme si c'était un jeu super amusant ? Pourquoi elle ne m'explique pas qu'il vaut mieux qu'on reste amis même si pour ça je dois souffrir ? De toute manière, je souffre assez à la voir si près de moi et pourtant si loin. Quand est-ce que ce cauchemars va s'arrêter ? Je me réveille quand moi ? Elle me donne ensuite la main, et je sursaute. Elle est si douce, si petite. Elle me donne envie de la protéger et de rester avec elle jusqu'à la fin de mes jours. Nous entrons alors dans la dernière pièce et là, c'est la déferlante de monstres en tout genre. Je n'ai pas peur, parce que je regarde Nina, je regarde ses yeux, ses cheveux, sa bouche, son corps et tout ce que j'aime chez elle. Elle me donne l'occasion de braver tous les dangers, d'être quelqu'un que je ne suis pas habituellement. Elle me donne envie de me livrer, de tout lui raconter. Je l'entoure de mes bras avant de poser mes yeux dans les siens. Nina, je suis là, je serai toujours là pour toi. Je... C'est le bon moment pour lui dire que je l'aime, le moment idéal pour l'embrasser, pour lui montrer ce que je ressens pour elle. Et pourtant je reste là, les bras ballants, à me demander comment le lui dire. Je n'arrive pas à lui parler. Pourquoi j'ai ce putain de blocage quand ses yeux croisent les miens ? Pourquoi elle provoque ça chez moi ? ... crois que tu as le droit de paniquer, ouais. Et voilà, encore une fois, j'ai laissé passer ma chance. Bordel de merde, c'est quoi mon problème ? J'ai la fille la plus sexy du monde dans mes bras, nous sommes dans un endroit clos et tout ce que je trouve à faire, c'est... rien ? Sérieusement ? Je suis tellement dégoûté que je soupire, m'écartant doucement de Nina. C'était pas une si bonne idée la maison hantée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

◗ INSCRIT LE : 05/07/2012
◗ POSTS : 2292
◗ MULTINICKS : the legend miss britney spears
◗ PSEUDO, PRENOM : curious, julien.
◗ JOB : actrice

MessageSujet: Re: one thing (zayn m.)   Jeu 9 Aoû - 20:00

Cause you've got that one thing

Tandis que les montres se dirigent vers nous, je vois les bras de Zayn m'enlacer en guise de protection. C'est la deuxième fois que nous sommes proches et je peux sentir le parfum de son odeur que j'apprécie, étrangement. Je souhaiterai rester comme ça un peu plus longtemps, mais la vie s'acharne et me sépare de mon ami. Notre étreinte prend fin et je peux voir du désir dans les yeux de celui qui semble amoureux de ma petite personne. Ma tactique de rapprochement a échoué et je me retrouve comme une idiote. Il n'a rien fait. Pourquoi il n'a rien fait ? C'était le moment crucial, il pouvait m'embrasser et je ne l'aurais très certainement pas repoussé. Je ne peux pas faire le premier pas moi-même, c'est impossible cependant je peux continuer à lancer des signaux dans l'espoir qu'il se réveillera. « Nina, je suis là, je serai toujours là pour toi. Je... » disait-il avant d'enchainer maladroitement « crois que tu as le droit de paniquer, ouais. » Le voyage de l'horreur s'achève ici, mais avant de sortir définitivement de cet enfer, je lui dis « je sais que tu seras toujours la, en tant qu'ami d'après ce que j'ai pu comprendre. » Je termine avec un petit regard enjôleur et me dirige vers la sortie en tournant les talons à mon ami, le laissant ainsi avec cette bombe que j'ai lâché. Je sors et la lumière du jour m'aveugle comme si j'étais devenue une créature maléfique. Je peux sentir la présence de Zayn qui me suit, je lui fais face en plongeant mon regard dans le sien. J'espère avoir une réaction en direct et je réalise qu'il va peut-être pouvoir se livrer et me confier ses sentiments. Si il veut sincèrement m'avouer quelque chose, il le fera. L'occasion s'y prête aisément et la balle est dans son camp, je ne peux pas le faire à sa place voilà pourquoi je reprends une attitude normale. « Bon ... On fait quoi maintenant mon Zayn ? » Déclarai-je avec un nouveau sourire.

A la sortie de la maison hantée, on peut apercevoir une foule monstre. De petits groupes de jeunes de part et d'autre rigolent alors que des familles affichent une image parfaite avec des enfants modèles. De temps à autre, on peut croiser des nuisibles, des gens sans aucune classe qui feraient mieux de quitter un parc aussi légendaire qu'Universal Studio. Puis il y a deux stars que personne ne remarque, planté au milieu de tout ce monde. Un chanteur, étoile montante de l'Amérique et une actrice vedette de sa propre série. Au-dessus de nos têtes planent plusieurs choses : des sentiments amoureux, de la curiosité, du désir, l'envie d'en savoir plus et de la passion. Tout ce flot d'émotions qui n'attend plus qu'à être révélé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: one thing (zayn m.)   

Revenir en haut Aller en bas
 

one thing (zayn m.)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HOLLYWOOD :: Universal Studios Hollywood-